Contactez-nous

Bref et frais

La police saoudienne rafle les Marocains par centaines

Publié

le

Bon sang de bon Dieu ! Mais que se passe-t-il dans les coulisses entre le Maroc et l’Arabie saoudite pour que les enturbannés soient animés d’une animosité aussi soudaine qu’inédite envers la monarchie cousine et ses sujets hôtes ? En effet, après avoir voté en faveur du dossier américain pour l’organisation du Mondial 2026, tout en menant ouvertement une campagne contre la candidature marocaine, selon certains médias saoudiens, vendredi dernier, jour sacré de l’Aïd El Fitr (c’est dire le symbole et le degré d’impertinence), les forces de sécurité du royaume wahhabite ont procédé à l’arrestation de centaines de Marocains afin de les expulser. Du jamais vu dans l’histoire sécuritaire du pays. Toujours d’après la presse locale, cette vaste opération concerne tous les étrangers en situation irrégulière. Toutefois, tout porte à croire que les ressortissants des autres nationalités arrêtés ne représentent qu’une couverture et que ce sont bel et bien les Marocains qui sont ciblés suite aux réactions des autorités et surtout de l’opinion publique marocaine après le coup de poignard dans le dos concernant le Mondial 2026. Et pour preuve, plus de 2,5 millions de sans-papiers, dont 96 % de Yéménites et d’Ethiopiens, sont présents sur le sol saoudien, soit une main-d’œuvre bénite dont le pays a besoin, ce qui explique le fait que la police a toujours toléré ces travailleurs. Les Marocains eux, entrent généralement légalement, mais pour beaucoup, ils omettent ou négligent de renouveler leur titre de séjour tellement les Saoudiens s’en moquent d’habitude. Selon une source sur place, les diplomates marocains sont en ce moment sur le pied de guerre pour régulariser ceux qui peuvent l’être avant d’être refoulés manu militari.